Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 303
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0311
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0311
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
ÎNSDXTS» - 3o5

©jn, qui a dèj'a ia vogue , a demandé d’
inoculer dans nos maisons d’ orpîielins.

Voici l’ histoire de la Comete à Berlin,
telle que mr. Euler le dls me l’a fournie.
Nous n’ ayons point actuellement d’ observa-
îeur en titre, et c’est lui qui a fait cette fonr
ction.

» J’ ai vu la Comete pour la premiere

fois le 5o. ayril au soir aprés le coucher
5) du soleil sous une hauteur de 6 à 8 de-
55 grès . Elle n’ avoit point de queue ; peut-
55 ètre étoit-ce le clair de lune qui em»
5; pechoit de la voir; mais avec la eheve-
3> lure la Comete m’ a paru de la grandeur
5; de Ia raoitié de la lune ; son noyau étoit
35 plus grand que Jupiter , mais sa splendeur
55 incomparahlement moindre . Elle étoit
53 en ligne droite avec îa spica virginis f
53 et F étoile * çorvi .

55 Le i de mai la Comete étoit près de
55 V étoile X de 1’ Hydre.

55 Le 2, elle étoit avec R. et 8. de l’Hy-
53 dre, et avec B. et E. Crateris en ligne
33 droi|e..

55 Le 3 elle faisoit un triangle équilaté?
?? ral avec Y. et S. de l’Hydre,.
loading ...