Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 309
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0317
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0317
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
ï N E D I T E . 5oC)

DELLO STESSO
XVI.

à Boulogne le 8 Janvier 1760.

Je reçois deux de vos lettres presqu’ en.
inênie teras , Fune du z5 V autre du 3o
octobre . Je commence par vous remercier
des choses obligeantes que vous me dites,
de tout ce que vous avez bien voulu faire
pour moi, et de l’envoi surtout des iivres.
Mais que direz vous, mr. ; si dans le tems
même que je vous remercie d’ une com-
missionje prens la liberté de vous en char-
ger d’une nouvelle. Je ne savois refuser
à un ami de vous envoyer la note cy-join-
te ; je le fais avec d’autant inoins de pei-
ne que yous yerrez comment vos ouvrages
sont recherchés , lus , et étudiés en Italie.

Je reviens a vos lettres ; et en prémier
lieu je vous félicite de yotre atai’axie phb
losophique au milieu des plus grands ora-
ges, que jamais Mars eut excité . Je m’
çn félicite moi - mème puisque je m’ on
Y 5 yais
loading ...