Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 315
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0323
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0323
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
ÏNEDITE. SiS

res de la vie. J’ ai achevé moii histoire
abrégée de la philosopkie : e.t je fais actuel'
lement un abrégé de l’ histoire ecclèsiasti-
{jue . Les principes de la morale sont faits,
il y a plus d’ un an ; mais mon libraire
de Leyde m’ a prié d’ en renvoyer l’im.'
pression à l’ année procliaine . Ainsi je ne
puis les envoyer , mais je mettrai a leur
place mon Philosophe payen, quj est uq,
ouvrage de morale, -et dont je suppose
que l’acquisition ne sera pas désagréable
a mr. votre ami,

Je recevrai vos Lettere miîitari, et j’ eq
enverrai d’abord un extrait au Journal en-
cyclopédique , qui doit se continuer pré-
sentement à Bruxelles , ayant été interdit
à Liege à la représentation des docteurs
en théologiei et en efset ce Journal n’
étoit pas assez .circonspect sur les matieres
de religion .

II faut que je vous copie ici quelques
lignes que mr. de Voltaire m’ a écrites ?
en m’ envoyant une lettre qu’ nn ami d©
Franc.e lui avpit adressée pour me la faire

jtenir ,

On m’ a envoyé cette lettre ouverte ;
loading ...