Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 328
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0336
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0336
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
?>2Ïj L K T T E R E

On me mande de Paris aussi qn’ on de-
bite les oeuvres du philosophe dô sans-souci
et qu’ on en est à la troisieme édition qui
se débité à vue d’oeil . On me demande
s.t le Roi avoit permis cette édition , ou si
ce n’est pas l’exemplaire de Maupertuis
cpi a servi de rnodéle . Je sais bien que
ce n’ est pas le mien. Je l’ ai toujours
gardé sous clef, et je ne i’ai fait lire à per-
sonne que moi présent. Je vous prie de me
communiquer ce que vous savez là dessus ;
car je suis dans une obscurité totale.

Je me ssatte que vous aurez reçu à I’
heure qn’ il est la lettre que je vous ai
adressée. SL vous croyez qu’ elle vaille 3a
peine de la faire traduire, vous pourriez
P enyoyer au Journal encyclopédique . Jo
yous remercie d’avance de 1’ extrait que
vous y ferez mettre de mes lettere militari.

Yous aurex reçu mon placet au sujet de
mrs. Zanotti, le sécrétaire et l' astronome
de l’Académie, et de mr. Caldani. Je yous
renouvelle mes instances là dessus , et vous
renouvelle aussi mes remercirnens au sujet
de la lettre de mr. Birch , que rnr. Za-
notti a reçue. Soyez sécrétaire éternel, je

votis
loading ...