Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 332
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0340
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0340
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
33 a Lettere

théologie poui’ étre ministre réformé. II
entra ensuite chez un seigneur hollan-
dois pour l’éducation de ses enfans. Dans
uri 'voyage que le Roi a fait incognito
en Ilollande, Catt se trouva dans une
barque avec S. M. et ne la connoissant pas,
eut un entretien avec elle, si pl»in de frtin-
chise et de bon sens , que le Roi le gou-
ta beaucoup , et se faisant connoître a lui,
ayant que de le quitter, il lui promit de
ne pas l’oublier. II lui a tenu parcle , 1’
ayant appellé d’abord sprès l’afsaire de Pra-
des . Je ne le connois point encore person-
néllement, parce qu’il n’est pas venu à
Berlin ; mais j’ ai une correspondance ré-
glée ayec lui, qui m’ eu domie 1’ idée la
plus avantageuse ; et tous ceux qui le con-
noissent m’ y confirment. C’ est un. très
grand bien que cet honnéte homme soit
auprés de notre Monarque ; et j’ espere qu’
il s’y soutiendra.

Je vous présenterai, monsîeur, mes abré-
gés de l’ Histoirt philosophiqite, et de P
Histoire ecclesiastique à mesure qu’ ils pa-
roitront ; etjeserai très flatté s’^ils peuyent
obtenir votre approbation »

J e
loading ...