Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 334
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0342
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0342
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
534 L E T T E R

encore public à Berîin^ quoiqu’il j soit af-
rivé quelques centaines d’ etcemplaires de Y
édition d’ Amsterdam . Mais Ie libraire
Voss a annoncé une édition privilégiée, et k
îa quelle on fera sans doute des change-
raens ; jusqu’ alors elle n’ aura point de dé-
bit . Tel est 1’ état actuel de cette affaire»’
J’ ai toujours du penehant à eroire que
Voltaire ait trempé dans cette pubîication é

Je ne perdrai point de vue l’ electiors
des trois sujets, que vous m’ svez recom-*
mandés pour notre Académie .

Mr. Euîer le fils se marie, et s’ allio
avec moi , sa future épouse étant ma nie^
ce . Je suis inbniment sensible à l’asfection
que vous me témoignez, et ferai ma gloiva'
d’ être ad cineres uscjue «
loading ...