Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 352
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0360
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0360
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
35s L E T T E R E

quoi on m’ a voulu faire part de ces pie-

ces ; mais je n’ en ferai aucun usage.

Vous aurez reçu , monsieur, mes trois
dernieres éioges . Je ne sai si je pourrai
commencer mes annales typographiqu.es
après ces désastres. Quoiqu’il en soit, je
jie demeure pas oisif dans mon cabinet,
et j’ ai trouve le repos et la satissaction
qui semblent bannies de nos contrées.

Honorez-moi, monsieur, d’une promte
réponse , et recevez les assurances récité-
rées du dévouement mviolable , avec îe-
quel je suis , inter medios ignes et hostes *
loading ...