Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 361
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0369
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0369
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
I N S D I ï ï . 3 6l

hyver à Leipzig auprès de son gracieux
maitre. II vient de m’ écrire une lettre
fort intéressante pour FAcadémie, dans 1 a
quelle il dit que S. M. après avoir confir-
mé l’élection de mr. Marggraaf en qualité
de Directeur à la plaee de mr. Eller, as-
sure l’Académie qu’elle ne la perd poinç
de vue , et qu’ immédiatement après la
paix, elle en prendra un soin tout parti-
culier, îui rendra une nouvelle vigueur ?
et reglera les choses à la sacissaction de
tous les académiciens. Puisse être bientôt
accompîi ce gënéreux et royal dessein .

Les Russes pendant leur sejour à Ber-
lin ont vuidé l’arsenal , 1’ écurie et les au-
tres rnagazins, et en ont tiré en particulier
les drapeaux et trophées qui s’y trouvoient.
Je ne sais pas qu’ils ayent rien ôté de ce
qui étoit dans les églises . IIs n’ont point
amené avec eux d’ouvriers, et de manu-
facturiers . Ils se sont bornés aux cadets ,
et à la garnison : encore la meillem’e par-
tie a-t-elle été soustraite à leurs recher-
ehes .

Tottleben n’a point été pris. Je serois
fâché qu’ il lui arrivât quelque malheur.

G’ est
loading ...