Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 387
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0395
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0395
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
1 N E X5 I T È o' 38y

ïâtëurs . Vous allez plus què jamais dépltf-
yer votre éloquence , dont nous a\rons vu’
xm tel échantdlon dans la dernière assern^
bîée publique de notre Académie .

Je vous prie de fairé insérer dans quel-
que journal un petit extrait des lettres mi~
ïitaires , et la tradùction surtout de ta de-
dicace au prince Henri . On m’ a dit que'
dans le dernier voluine des mémoires dé-
VAcadémie des Inscriptions i 1 y a une dis-
sertation sur un sujet que j’ai traité dans
tme des lettres qui est dans cette nouvel-
le édi tion , et qui avoit dté imprimée quel-
que tems auparavant dans un journal da
Yenise dont le titre étoit Memorie Storiche
etc. C’ est celle qni traite de la science
militaire de Yirgile . II ne m’ â pas été
encore possible de voir ce volume de l’
Académie des Inscriptions . Yous àurez là
bonté après de me marquer dans quei jour-
nal sera le petit extrait î et la faveur se-
roit complette si vous voudriez m’ envc-?
yer !a feuille qui me regardera . Honorez*
moi de vos ordres e'c comptez que je ne'
souhaite rien si passionément que de votis
donner quelqne rnarque de i’ amitié parfai-
B b 2 te ^
loading ...