Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 399
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0407
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0407
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
I N E D ï T E ,

au public. Vcms connoissez Mikon dans
sa langue ; je ne sais si vous reprouverez
les changemens que j’ ai faits à son Poë-
me dans la mienne . Je serois fort fiattée
de mériter votre sufsrage ; il me mettroit
en credit dans la cour spirituelle ou vous
Irrülez , et me donneroit bonne opinion de
ines foibles talents, que mes compatriotes ont
bien voulu flatter de leur approbation . J’
gi 1’ honneur d’ être , monsieur , etc,

0*0*0*0*0+0*0*0*0*0 + 0*0#
D E L C O N T E

ALGAJtOTTI

II.

Berlin i5 Fevrier 1749-

M r. Girard marchand français rn’ a re>
anis ces jours passez votre Milton et votre
lettre . Jamais, rnadame, il n’est rien sor-
ti de plus beau de chez-lui. Je suis péné-
îpé <le recojanoissance pour l’nne, et d’

admi-
loading ...