Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 418
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0426
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0426
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
4tl& Lettere

seul, ou en compagnie , pensez , je vous
prie , quelque fois à quelqu’un qui yous a
toujours donné une place distinguée dans
sa mémoire . Si queîqu’ un daigne m’ uvoir
dans îa sienne à Yenise, je yous prie de lui fai*
re raes très-humbles complimens . Pendant
que vous vous rafraîchissez sous vos ombrages,
je süe à Rome . Les bontés qu’ on y a
pour moi me font oublier îes incommodités
de la chaleur, et ma foible santé s’en trouve
bien . Soyez sobre dans votre retraite afin
d’y jouir parsaitement des dons de la sagesse,
et amassez-vous un peu de sorce pour la
venir dépenser à Paris, ou il en faut beau-
coup. Aclieu , aimabie hermite .
loading ...