Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 16): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-16]

Seite: 419
DOI Seite: 10.11588/diglit.28094#0427
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd16/0427
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
î E D I T £ /

4vj

B E L C O N T E

A L G A B. O T T ï

XIII,

Boulogne $ Juilleb

”\otre hermite n’ est qu’ un ys.gabond qui
n a fait que roder depuis quatre ou cinq
semaines . J’ ai été à 1’ o'pera de Padoue ?
à Venise, a disferentes campagnes ; de lk
je suis encore revenu à 1’ opera de Boulo»
gne ; et maintenant je suis à une campa-
gne près d’ ici. J’ai beaucoup parlé de yous3
madame, ayec med. Barbarigo etZenobio?
qui, quo'que femines, yous airnent et vous e*
stxment inliniment. Je parle encore de vous
ici a med. Scappi et Spada , qui sont dans 1©
cas des autres. Voila ce qui me console
un peu de n’ étre pas à même de vous
parler . Vous êt.es bien aimable , madarne p
de me remercier. J’ ai crû faire le plus
feeau présent à FAcadémie , et je me suis
D d a fait
loading ...