Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 17): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-17]

Seite: 33
DOI Seite: 10.11588/diglit.28095#0043
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd17/0043
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
I N E C I T S . ' 33

sur cet article . Je vais vous repondre sur
ceîui de la poudi'e nutritive. II est vrai qu’
on en avoit embarqué sur les vaisseaux da
m. Equillon, mais Féxpedition est aliée en
fumée, et la poudre aussi; j’ai vu un hom-
me qui s’ en étoit servi à la côte de Coro-
mendel, qui m’a dit qu’elle soutient, mais
qu’ii en faut plus qu’on ne croïoit; ainsi
cette nourriture d.eviendroit aussi embarras-
sante à porter, qu’ une autre. Adieu, ai-
mable comte.

To: XVIL

C
loading ...