Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 17): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-17]

Seite: 68
DOI Seite: 10.11588/diglit.28095#0078
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd17/0078
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
68

L E T T E & E

D I M A D A M A

D U BOCCAGE
XXXVIII.

à Paris ce 1 de Mai 1761.

J étois desespérée, aimable comte, de ce
que vous me laandiez toujours, que vous
ne receviez point mes lettres. Vôtre am-
bassadeur me disoit pourtant qu’ il avpit
nouvelle qu! elles étoient arrivées à Yeni-
se ; je ne vous ai point récrit depuis uh
tems parceque j’ espérois eniîn que vous
recevriez mes paquets -, en efset vous me
remerciez de quelques riens qu’ ils conte-
noient, inais vous ne me parlez point des
extraits du journal étranger, que je vous
ai envoyez, et dont vous devez étre con-
tent au point de vous faire inscrire pour
cet ouvrage périodique fort estimé . J’at-
tendois qu’ il eût parlé de vôtre vie d’ Ho-
race, pour vous en faire part; vous l’y
verrez presque traduite, et d’une manièr®
qui la rend aussi agréable que l’original c

L’ au-
loading ...