Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 17): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-17]

Seite: 81
DOI Seite: 10.11588/diglit.28095#0091
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd17/0091
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
î N E T5 I T E .

81

D 1 M A D A M A

DU BOCCAGE

XL.

à Paris ce 27 d’ Aoüt 1761.

C_jommençons par pleurer le cardinal Pas-
sionei, que je regréterai tant que je vi-
vrai, et revenons à vos asfaires par oti j’
avois commencé. J’ ai enrichi le journal
du Commerce de ia lettre que vous m’avez
sait 1’ honneur de m’ envoyer, inonsieur,
sur cette màtiére interessante. J’ ai aussi
donné par les mains d’ une belle dame 1’
autre éxemplaire à Genéve, où se fait le
Choix litteraire. Vos complirnens sont faits
à m. Thomas, peut-ètre même avant que
vous me l’ayez dit: il vient encore de ga-
gner le prix d’ éloquence de 1’ Académie,
Je n’ oubiie pas de m' entretenir de vôtre
mérite avec le digne ministre de Parme,
qui le connoit, et qui vous fera tenir cet-
te lettre. Je ne connois m. de Montucla
que par son liyre ; mais quoiqu’ il soit bon,
To: XVII. P vôtre
loading ...