Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 17): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-17]

Seite: 100
DOI Seite: 10.11588/diglit.28095#0110
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd17/0110
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
ioo 'Letteiie
à Raguse; le snjet e à peu prés le mê-
me que Leandre et Hero. C’est une espé-
ce de roman de i5, ou 18 cent vers de
10 syllabes en 6 chants. L’ edition que les
Fréres Perisse font à Lyon, est finie ; mais
je l’ai arrêtée pour y joindre mes lettres
de voyages, clont je yous ai parié ; je vou-
lois les retoucher ; taa mauvaise santé pre-
noit tout mon tems, de façon que j’ai été
5 ou 6 mois â les revoir; enfin le manus-
crit est parti par la diligenee de Lycn : je
n’ai point encore cle nouvelles de son ar-
livée, raais à présent j’ai le tems cle vous
écrire et j’ en profite . Savez - vous 1’ alle-
mand? vous qui avez été si longtems les
délices d’ une cour tudesque? Si vous en-
tendez la Iangue cles Klopstock, des Haller,
des Gesner, vous lirez ma Colombiade tra-
dnite nouvellement en cet idiome. Cet in-
genieux auteur du poëme d’ Abél, ce m.
Gesner rae le mande de Zurich ? et m’en-
voye dans la rnême langue un nouveau re-
cueil de tous ses ouvrages dédié à la jeu-
ne Reine d’ Angleterre ; il en a de plus
dessiné, gravé les estampes, imprimé, iti-
venté les caracteres, que j’ai le malheur de

ne
loading ...