Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 17): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-17]

Seite: 102
DOI Seite: 10.11588/diglit.28095#0112
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd17/0112
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
10.2 Lettere

yens pour la mêrae cause. M. de Yoitaire
trouve lui le livre en question mal fait,
raauvais, excepté sur l’ article de la révé-
lation. qui fait pourtant son crirae . Si j&
n’ avois pas perdu à Piome les personnes
qui m’ honoroient le plus de leurs bontez,
j’ irois avec vous y passer Phiver; si vous
y trouvez quelqu’ un qui daigne encore se
souvenir de inoi, dites - leur avec vérité ,
que personne n’a jamais, ingenieux com-
te, tant regreté les bords du Tibre, vous,
et toute l’ Italie, que moi.
loading ...