Schlegel, Johann Heinrich   [Übers.]
Almanac Français Pour l'année 1796 — Mannheim, [ca. 1795] [VD18 14172062]

Seite: 58
DOI Seite: 10.11588/diglit.28083#0080
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanac1796/0080
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
^ SS

Adieu mon fils! j’ai fini ma carrière,.,
Mon. cœur est pur , je soiiris au dési: in . * .
Sois le soutien, sois lrappi'i de ta mere,.*
Je te prédis un avenir serein,

Bientôt les cieux ne seront plus d’airain*

Vivez heureux; qu’a ce prix je perifîe !.
C’est là mon voeu ... je vole l’accomplir.
Ils pourront bien me trainer au supliee,
M’aisafîiner, mais-jamais m’avilir.
L’innocent voit l’eehafaud sans pâlir. -—~

Ainsi parloit ce' vieillard vénérable ÿ
Son fils gémit ; il accuse le fort.

Le héros part... il est jugé coupable*

Je reusiis, dit-il avec transport..*

Et sans regret il a reçu la mort.

Mais à l’aspeét d’une telle vi&im#

Le cïèl s’emeut et se déclaré enfin, *

Le même jour il tonne sur le crime-
Et les tyrans ivres de sang humain
A reclrasaud montent le lendemain.
loading ...