Schlegel, Johann Heinrich   [Übers.]
Almanac Français Pour l'année 1796 — Mannheim, [ca. 1795] [VD18 14172062]

Seite: 60
DOI Seite: 10.11588/diglit.28083#0082
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanac1796/0082
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
60 )&>'

Holopherne.,. en m'éme équipages
Voulut voir la chatte Judith.

A tort, on croiroit que Lucrèce*

Pour la vertu trancha ses jours,

C’est queTarquin, par maladresse*
Avoit chissonné ses atours.

Ce berger , qu’au Pinde on renomme
Pour un arrêt digne, des dieux,

A Vénus adjugea la pomme :

Etoit-ce donc pour ses beaux yeux?
Non, non, Junon, nous dit Homère *
Les avoit plus beaux et plus grands.
Mais, en semme orgueilleuse et sière.
Elle avoir mis trop d’ornemens.

Minerve, par trop de sagesfea
Avoit trop voilé ses appas ,

Vénus, par un trait de fiiiesse.
Prudemment , ne les orna pasi
Sous cet habit de là nature,

Elle parut coquettement.

Et sa beauté touchante et pure *

Reçut deux pri^ au même mitant.
loading ...