Schlegel, Johann Heinrich   [Übers.]
Almanac Français Pour l'année 1796 — Mannheim, [ca. 1795] [VD18 14172062]

Seite: 62
DOI Seite: 10.11588/diglit.28083#0084
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanac1796/0084
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
•L'eut père est ignoré , dit-on.

On en fait un mystère :

Four moi je crois que l’abandon
Des Grades esfc le père;

Pluton n'esl pas seul dieu des mort
Comme nous dît l'histoiré.

Avec Esculape et consorts
Il partage sa gloire.

On sait que c’esfc la Faculté
Oui dépeuple la terre;

&’a-t-elle pas bien mérité

Les 'honneurs de la guerre ?

Momus n’a pas crevé les yeux
A l’enfant de Cythère ;

C’est Plutüs, le plus vil dés dieux »
Oui ravit sa lumière.

Depuis ce temps on ne connoîfc
De Dieu que la fortune ;

Et ce n’est plus que l’intérêt-
Oui sait la loi commune,

Phébus n’esl pas le dieu des vers.
Comme Pn nous le sa.it croire.
loading ...