Schlegel, Johann Heinrich   [Übers.]
Almanac Français Pour l'année 1796 — Mannheim, [ca. 1795] [VD18 14172062]

Seite: 63
DOI Seite: 10.11588/diglit.28083#0085
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanac1796/0085
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
63

LPeit d? PAm.our que l’univers
Tient l’esprit et la gloire.
d’amant doit l’immortalité
A l’objet qu’il adore.

Pétrarque n’eût pàs.exislé
Sans les appas de Laure.

MÎRAC.L Ë>

Vaude ville.

Daim s a de si mauvais yeux
’Qu’il n’apperçoit rien sans lunette,
/Mais il est certaine brunette
Ou’à cent pas il distingue au mieux.
jD’où vient cela? belle demande!
Me répond chacun tour à tour,
ïl voit l’objet qui l’affriande ,

C’est un miracle de l’Amour.

CaiTandre autresois eïitassoit
Maille sur maille, d’un air morne,
Aujourd’hui gaiment il écorne
Le vieux magot qu’il caresToit.

D’où vient cela? belle demandé!
loading ...