Almanach de bonne fortune l'année ...: pour & par la loterie électorale palatine — 1770

Seite: 29
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanach_bonne_fortune1770/0035
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile

W~T

19 c

a

5*>

agesl
1 co|

partout oü on. l’admet une fois , Ton
ne l’abandonne plus.

6°. L’on ne doit point etre etonne
de cette superiorite marquee, que la Lo-
terie Eie Ei orale Palatine a sür beaucoup
d’autres, par tant d’cndroits. Jamais il
n’y a eu une esperance de bonheur pro-j
portionne a celuLqu’elle offre. Dans la |
quelle pourroit-on se promettre de ga-l
gner la somme de 90oco Florins avecl
un Florin & trente Kreutzers.

7°. Ce qu’il y a de bien ennuyeuxj
[dans toutes les autres , c’est le grandj
Intervalle qui se trouve entre le te.ms oü'
l’on joue, & celui qu’011 est oblige d’at-j
tendre pour savoir son sort, L’elperan-I
ce elf usee & fatiguee avant le tirage ,!■
dans celle-eile terme le plus eourt ne!
vous donne pas le tems de languir. De:
trois semaines en trois semaines votrej
fortune est decidee, & vous pouves en
■renouvell-er le haza-rd & l’esperance.

j 8°. 11 est in utile de parier iei de l’ex-
adtitude du payement, de la regularite
des urages Sc de tant de soin que se don-;
ne l Admi- ifiration GeruraU pour tont
c z ce |

*SHSS^^SSBESSS5Srt
loading ...