Almanach de bonne fortune l'année ...: pour & par la loterie électorale palatine — 1770

Seite: 51
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanach_bonne_fortune1770/0061
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
Mc
lire,
15m
tont
l'on
mm;
lire la
on appi
whek


reuss
ioti
ue iit
‘s tot
■lat
um'
:bt\ i

Ct!W

fön

& ) 51 c

sirois la voir, com bien de billets je pren-
drois dies eile! le pauvre nigaud ne voit
pas, comme font ceux qui sont plus
hardis que lui: ils vont ches la char-
mante Roßne,Us lni proposent de pren-
dre des billets en societe; ils en font les
fraix comme cela se doit avec un ten
dron , dont l’argent elf toujours dans
la boursede la maman; ies billets de lo
teries sont des presens qu’on peut offrir
sans consequence, ou si l’on vcut, l’on
rede en societe , cette societe s’etend,
s’anime ; que l’on perde ou que l’on
gagne, l’on a toujours un motif de ten-
ter de nouveau la fortune , c’ed; ainsi
que cette loterie peut devenir l’occasion
& le lien des plus agreables connois
sances.

Il y a des gens qui pensent creux:
ils etudient quels sont les colledleurs,
e 2 qui
loading ...