Almanach de bonne fortune l'année ...: pour & par la loterie électorale palatine — 1770

Seite: 59
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanach_bonne_fortune1770/0071
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile




% ) 59 C £


eil

aveugle; ils ont tort sans doute & les


>e,

uns & les autres. ll faut bien se garder


nte,\

j.

de discuter ici ces songes millerieux dont


c'es-

les livres saints font mention : nous ne

1 - 1

aai®,

T

les en visagerons ici que comme des ef-


JjI

raife

fets a demi-phisques, qui ont vraisem-

■t

iw;

cel'i

blablement toujours des causes certai

I

i’atta

lies, mais le plus souvent inconnues,



Les medecins en tirent des presages trcs in-

1

|

B

teressants & leurs pronoslics n’etonnent



point ceux qui connoislent la Phisologie.

I


Mais peut-on donner quelques jufles

1 1


interpretations aux songes, & les re-


k"

garder comme des avis nodhirnes que

I

lt

nous donnent ies Silphes, les Genies, les


ii;

Anges ou quelques uns des autres elprits,


[!;

dont nous sommes environes? quellion 1



intereslante & tres interelTante, a laquel-


(1

le les demi-savans repondent precipi-



tamment que non. Pour ceux qui n’ont


|

pas Timprudence de nier ce qu’ils ne

1 §


com-

1





1 I



J
loading ...