Almanach de bonne fortune l'année ...: pour & par la loterie électorale palatine — 1771

Seite: 9
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanach_bonne_fortune1771/0015
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
des presents pour acheter leurs faveurs,
leur credit ou leur prote&ion; des
grands de cette espece sont tres petits.
Il n’est pas ici question de ces presents,
qui sdduisent les uns, ou qüi corrompent
les autres, mais seulement des Etrennes,
qui sont un agreable commerce de ca-
deaux, ou de petits regals, dont il n’est
pas permis a tout le monde de sentir les
douceurs: les Amants sont ceux, qui en
connoissent le mieux tous les charmes;
un rien qu’on a repu des mains de ce qu’on
aime,est un gageprecieux, qu’on n’echan-
geroit pas contre les plus grands tresors.

Mais d’oüvient donne-1- on les etren-
nes au Nouvel An? — pourquoi choi-
si-t-on precisement ce jour la? —le pre-
sent qu’on donne ä quelqu’un le Jour de sa
fete, s’appelle un bouquet; dans le reite
de l’Annee, ce sont divers cadeaux, qui
n’ont pas une origine determinee, coin-
me les etrennes. 11 en est de cet usage,
ainli que de la plupart des aurres : le
peuple luit lbab.tude erablie, sans savoir
pourquoi; comme celle ci a un mo if
tr's analogue a celui de cet Almanach ,

il

\

-
loading ...