Almanach de bonne fortune l'année ...: pour & par la loterie électorale palatine — 1771

Seite: 24
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanach_bonne_fortune1771/0030
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
point sujette aux vicissitudes qu’eprouvent le,
autres : son credit n’est point pasTager. Qiiep
Ton jette un coup d’oeil sür sa naissance, i’onj
sera bientot convaincu qu’elle i’emporte sür
beaucoup de Loteries connues Dans tous les
pays oü eile a ete une fois introduite, eile
conflamment metite tous les suffrages,
partout ou on l’a etablie, eile s’est continue'e]
sans intermission, avee le plus grand empres-1
sement du public»

VI. L’on ne doit point ctre ctonne de
cette superiorite marquee , que la Loten j
FJetforale Palatine a sür beaucoup d’autres,
par tant d’endroits. Jamais il n’y a eu une j
esperance de bonheur proportionnee a celli 'i\
qu’elle offre. Dans la quelle pourroit-on se
promettre de gagner la somme de 900CC
FlorinSj avec un Florin & trente Kreuzers,

VII. Ce qu’il y a de bien ennuyeux dans
toutos les autres , c’esl: le grand Intervalle
qui se trouve entre le tems oü 1’onjoue, b
celui qu’on est oblige d’attendre pour savoii ■
son sort, L’esperance est usee & fat'igu« je £(
avant le tirage , dans celle-ci le terms lt ^ ^
plus court ne vous donne pas le tems di p^
languir. De tro’s semaines en trois semaine ^
votre fortune est decidee, & vcus pouvcs eiL d
renouveller le hazard 6c l’esperance, L ^

minij

VIII t!
loading ...