Almanach de bonne fortune l'année ...: pour & par la loterie électorale palatine — 1771

Seite: 26
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanach_bonne_fortune1771/0032
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
& ) 26 (

'I

ve, tant ea CaisTe, que ches ses Banquiersj
pour satisfaire sans le moindre retard 6t sari
la plus petite diminution , tous les lots de
quelque importance qu’ils puilsent ecre. ,

X. A la consideration que meritent tant!
6t tant d’avantages que presente re'unis la|
Loterie Eleciorale Palatine, viennent se join-
dre en foule les exemples sans cesse repetesi
d’une quantite de lots de toute espece que:
l’-on paye journellement. Chaque tirage eil
l’epoque, st ce n’est de fortune immense
du moins de gain tres constderable , 6t cha
cun des gagnants ne peut s’en prendre qu’i
lui meme, lorsque son lot n’est pas une som
me plus forte ; chaque tirage , dis-je , reU
pand dans le plublic ie produit d’un tm||
grand nombre d'Extraits , Arnbes, Ternes
Quadernes,

XL Ce seroit peut - 6tre ici le moment;
d’evaluer au jusle les differents degres de
nos sensations, de discuter les divers motifil

qui remuent le coeur humain , 6c quel eil le!
principe qui engage les uns a mettre des fonds
dans les loteries , 6t qui retient ceux qui#
n’y hazardent jarnais rien. Mais pour ren-j
dre cette idee plus senlible, l’on pourroiii
aprecier nos plaistrs , en faire un paralle!e|

l’e

tut

cot

d’a

nt

de

ran

ave

se

entre eux 6t ce qu'ils nous coutent: compa-jl ’qu’
rer, par exemple, la sensation agreablel I!se j
qui resulte de deux ou trois hsures de spec j n,ue

tacle, § \

--- ■ ■
loading ...