Almanach de bonne fortune l'année ...: pour & par la loterie électorale palatine — 1771

Seite: 27
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanach_bonne_fortune1771/0033
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
uiers
c iar.
its

t tinj

.nis 1

äjoi|

epcte
:e i
Ige
lense
k ob
■e qa
e son
3 » 1
tn tu
rem

iome'
tes i
moff
i eß!
; fonl
ux <jl
,ir rei
ourro
sraüe
comp
reabli
e %
acle,

_ 27 (

tacle, de concert, ou autre musique que
nous aurons payes un ecu , avec l’esperance
d’une riante fortune qui nous oecupera pen-
dant trois semaines & que nous n’avons de
meme paye qu’un ecu, l’on devroit con-
clure que ceS deux plaisirs , etant l’un &
l’autre dans l’imagination, la duree de trois
semaines d’un espoir agreable vaut mille
fois plus que l’autre , a supposer meme
qu’en perde son ecu dans la loterie eom-
me on le perd au spe&acle: mais comuse
chacun raisonne a son gre sür une matiere
qui interesse tous les hommes disseremment,
l’on ne peut la discuter au gre de tont
le xnqnde.

Au resfe ceux qui voudront se procurer
l’esperance d’une gracieuse & riante fortune,
en ne depsnsant qu’une somme tres mcdi-
que , ceux qui voudront comrne nous avons
dis laisser toüjours une f orte ouverte d la sor-
tune doivent recourrir aux Löteries, mais
comme il n’y en a aucune qui reunisse tant
d’avantages que la Loterie EleBorale Palati-
ns, il n’y en a point ost l’on puisse avec plus
de confiance placer son argent & ses espe-
rances. Les gens sages & prudents dirigeaut
avec mconomie le superssu dont ils peuvnnt
le passer , n’y hazarderont quvune somme
qu’ils pourront abandonner au hazard; ils
se procureront par la les moyens de conti
n«ef de tirage en tirage- sms deranger leurs.

c 2 affai-
loading ...