Almanach de bonne fortune l'année ...: pour & par la loterie électorale palatine — 1771

Seite: 114
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanach_bonne_fortune1771/0142
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
au fait de la conversation; mais bien loin
d’entrer dans les vües de toute Tasse mblee,
il condamna toutes les depensls & tous les
projets qui n’avoient paspourbutl’bc/u
mie, sür laquelle il s’etendit furieusemenr.

II ne cessoit de parier, lorsque Lu-
ein de finterrompir, en lui disant: man
eher Comte, avec tant d’or chymique
ou plutot chimerique, dont vous nous
entretenes , vous etes caufe que nous
perdons le fil d’une matiere, qui nous
interesloit plus essentiellement que vos
fourneaux. Permettes nous d’ecouter
les bonnes ehoses que Zoyle veut bien
nous apprendre. — Il esfc trop tard a
present, dtt Zoyle , ponr vous appren-
dre tout ce detail ce soir; d’ailleurs
comme il ne feroit pas du gout de Mr.
le Comte, renvoyons la conversation a
demain; je vous promers d’y venir de
bonne heure & de vous instruire de tout
mon leeret, si nous ne sommes pas inter-
rompus. Apres quelques excuses de Mr.j
| le Comte, l’on se retira , en se recom- j
.mandant mutuellement de ne pas manq
[quer au rendes-vous du lendemain Un

inllant !

infer
cinde
la pas
moi j
ourii
demea
tendt

calier

iipite
Hon i
ment,
barier
enpai
re:
(pelle,
Ion r
uoit
Cut! in
licitan
le, . ,
demal

l,jai
miere
:ii
tn mi
mne
loading ...