Almanach de bonne fortune l'année ...: pour & par la loterie électorale palatine — 1771

Seite: 125
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanach_bonne_fortune1771/0155
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
^5’r
& ) 125 ( £
der
quadrille, celui d’avoir confiamment la
rd,
possibilite de faire chaque tirageune espe-
-nt,
ce de fortune. — Lucinde quiperdoit si sou-
>ro-
vent, accepca de grand coeur une propoll-
oü-
tioti, qui diminuoit tout ce que les perte^
ce-
pouvoient avoir de desagreable; chacun
r un
gouta ce moyen; toutle monde applaudis-
oer-
soit lorsque Zoyle dit: puisque vous ap-
ous.
prouves mon idee, il faut des aujourd’hui
den
former & souscrire notre societe: il ne sera
6 re,
tjuestion que d’avoir une Tire - lire. Mais il
■nt,
faut pour donner certaine consistence ä la
t la
chose, prescrireun ordre, faire des regle-
irie
mens ou des llatuts, que seront obligds de
Dur-
iigner tous ceux, qui voudront s’asiocier
que
avec nous» Par exemple, il faudroit conve
sue-
nir que ceux qui s’absenteroient plusieurs
. qui
jours & qui n’auroient point concouru ä
eläl-
remplir la Tire-lire, devroient pour ce ti-
nenr
rage, etreexclus du gain que la societdy
;sdej
pourroit faire; a moins qu’on ne fixe cha -
1
1 3 que
loading ...