Almanach de bonne fortune l'année ...: pour & par la loterie électorale palatine — 1772

Seite: 11
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanach_bonne_fortune1772/0016
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
sont soumisä ses caprices, & quelque humi-J
liant qu’il soit pour notre vanite, nous som-1
mes forces de convenir que le deflin, ou ce I
'qu’on nomme lafortune, regit tout l’universj
Un auteur l’a tres bien exprime* j

Le Sort ne nous suit pas, mes enfans , il
nous traine,

Les Rots commesorfats, sont liesäsa chaine.

Nous avons tous des instants heureux &
d’autres malheureux; mais personne n’a le:
don ou le talent de les deviner. Les Romains
plus Tages que nous, se faisoient chacun un
journal, oü ils marquoient leur bonne cu leur
mauvaise fortune» ainsi tonte leur vie etoit
annotee Tous des jours heureux ou malheu-
reux: ces observations sür le passe les diri
geoient pour l’avenir: ils n’entreprenoient
rien, parexemple, lesCalendesd’untelmois,
lorsqu’ils voyoient dans leurs tablettes, qu’ils
avoient etc malheureux un pareil jour. La
Philosophie moderne rit aujourd’hui d’une
pratique, qu’elle nomme superstition; mais
la grande reputation des Romains, leurs gran-
des astions, la grandeur de leur arae, leur su-
periorite sür tout le reife des hommes 5t parti-
culierement leurs grands succes, devroient un
peu suspendre l’orgueilleuse prevention de
nosPhilosophes.quicondamnent toujours urte
chose, des qu’ils ne la comprennent pas.

Quoiqu’il en soit de la route qu’on devrcit
prendrepour decouvrir lesmoments oü nous

se-
loading ...