Almanach de bonne fortune l'année ...: pour & par la loterie électorale palatine — 1772

Seite: 13
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanach_bonne_fortune1772/0018
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
& ) I? ( £

la crainte de perdre sa mise, l’on ne doit!
point placer imprudemment&indistin&ementj
son argent dans toute espece de loterie» C’est
dans un juste discernement, c’est dans une|
prevoyante combinaison des avantages & des
desavantages, que consiste la principale &
peut-etre la seule habilite de ceux qul yj
jouent. II y ena quelques unes qui sont un|
impot reel: ceux qui placent leur argent a
celles-lä, commencent & se soumettre 4 payer.
cetimpot, c’est-a-dire qu’ils ont une perte
fixe & decidee, avant de courir les liazards
du sort. De ce nombre, sont toutes celles
dont le plan annonce tant pour cent de rete-j
nue sür chaque lot: la Loterie EUftorale Pa-
latine n’offre pas ce de'savantage*

III. Dans toutes les loteries fixces atant
le bittet > ainsi qu’a un certain nombre de
lots, ilnepeut jamais sortir plus de ceux-ci,
qu’on n’en a annonce; ainsi l’on saitd’avan-
ce que dans tel tirage, il n’y aura que cent
ou deux cents personnes qui pourront ga-
Igner, des qu’on aura lu qu’il n’y a que cent
jou deux cents lots; mais dans la Loterie
EleBorale Palatine, si dix mille personnes y
jouent, il se pourroit faire que cescsix mille
gagnastent toutes: le nombre des lots n’y est
point limite, la fortune n’y est relserree dans
aucunes bornes.

I V. Dans les plans de la plupart des lo-
teries^ l’on fixe le prix de la mise, tout de
meme que la quantite & la qualite des lots;

B mais
loading ...