Almanach de bonne fortune l'année ...: pour & par la loterie électorale palatine — 1772

Seite: 16
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanach_bonne_fortune1772/0021
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
^~TT6~T~^~.

surpassera les mises de chaque tirage, 1 'Ad
minisiration - Generale en a toüjours en reser-
ver tant en CaisTe, que ches ses Banquiers,
pour satisfaire sans le moindre retard & sans
la plus petite diminution, tous les lots de
quelque importance qu’ils puilsent etre.

IX. A la consideration que mcritent tant
j& tant d’avantages que presente reunis la
\Loterie Elefforale Palatine, viennent se jo-
jindre en foule les exemples sans cesse repe-
te's d’une quantite de lots de toute espece
jque l’on paye journellement. Chaque tira-
Se est l’epoque, si ce n’eß de fortune im-
mense, du moins de gain tres considerable,
& chacun des gagnants ne peut s’en prendre
qu’a lui meme, lorsque son lot n’est pas une
somme plus forte*

X. Ce seroit peut - etre ici le mcment
d’evaluer au juste les differents degres de
|nos sensations» de discuter les divers motifs
qui remuent le cceur humain, & quel est le
principe qui engage les uns a mettre des
fonds dans les loteries, & qui retient ceux
qui n’y hazardent jamais rien. Mais pour
rendre cette idee plus sensible, l’on pourroit
apprecier nos plaisirs, en faire un parallele
entre eux & ce qu’ils nous coutent: compa
rer, par exemple , la sensation agreable,
qui resulte de deux ou trois heures de spec
tacle, de concert, ou autre mußque que
nous aurons paye's un ecu, avec l’elpe'rance
d’une riante fortune qui nous occupera'pen

dant
loading ...