Almanach de bonne fortune l'année ...: pour & par la loterie électorale palatine — 1772

Seite: 17
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanach_bonne_fortune1772/0022
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile

) i7 ( 4L

dant trois semaines & que nous n’avons de
meme paye qu’un ecu; l’on devioit con
clure que ces deux plailirs, etant l’un &
l’autre dans l’imagination, la duree de trois
semaines d’un espoir agreable, semble valoir
mille fois plus que l’autre, a supposer me-
me qu’on perde son ecu dans la loterie com-
me on le perd au spe&acle t mais comme
chacun raisonne a son gre sür une matiere
qui interesse tous les hommes differemment,
l’on ne peut la discuter au gre de tout le
nvonde.

Au reste ceux qui voudront se procurer
l’esperance d’une gracieuse & riante sortune,
en ne depensant qu’une somme tres modi-J
que, ceux qui voudront comme nous avons
dis laisser toüjours une porte ouverteä la sor-
tune , doivent recourrir aux Loteries. Les
gens sages & prudents dirigeant avec oeco-
nomie le superssu dont ils peuvent se pas-
ser, n’y hazarderont qu’une somme qu’ils
pourront abandonner au hazard; ils se
procureront par la les moyens de continuer
de tirage en tirage sans deranger leurs affai-
res, & se conserverontla ssatteuse perspe&i-
ve d’un agreable avenir.

Comme 1’ AD MINISTRATION GENE-
RALE a le plus grand soin d’instruire ses
difterens colle&eurs , l’on pourra aupres de
chacun d’eux, prendre tous les eclaircisse-
menfs qu’on deßrera sür ce sujet. Hs se
B 3 fe-
loading ...