Almanach de bonne fortune l'année ...: pour & par la loterie électorale palatine — 1772

Seite: 23
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanach_bonne_fortune1772/0028
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
" ) Xi ( g_

des presents pour acheter leurs saveurs,
leur credit ou leur protedlion; des
grands de cette espece Tont tres petits.
Il n’ed pas ici question. de ces presents,
qui seduisent les uns, ou qui corrompent
les autres, mais seulernent des Etrennes,
qui sont un agreable commerce de ca-
deaux, ou de petits regals, dontiln’ed
paspermis a tout le monde de sentir les
douceurs: les Amants sont ceux, quien
connoilsent le mieux tous les charmes;
unrien qu’on a recu des mains de ce qu’on
aime, est un gage precieux, cju’on n’echan-
geroit pas contre les plus grands tresors.

Mais d’oit vient donne -1 - on les etren-
nes au Nouvel An ? pourquoi choi
ß-t-on precisement ce jour ld ? — le pre
sent qu’on donne a quelqu’un le Jour de sa
fete, s’appelleun bouquet; dans le rede
de l’Annee, ce sont divers cadeaux, qui
n’ont pas une origine determinee, com-
me les etrennes. II en est de cet usage,
ainsi que de la plupart des autres: le
peuple iuit s habitude etablie, sans lavoir
pourquoi; comme celie-ci a un motif
tres analogue a celui de cet Almanach,

il
loading ...