Almanach de bonne fortune l'année ...: pour & par la loterie électorale palatine — 1772

Seite: 70
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanach_bonne_fortune1772/0075
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
!_S- > 7° C *.

main une bourse, dont vraisemblablement
|eile veutrecompenser le Mage qu’elle eil ve
nue consulter. Al’entree l’on apper^oitson
caroise & ses gens qui l’attendent.

Obsekvaxions.

[ a plupart des hommes poulsent tout a
l’extreme. La prudence & la sagelse
I consistent a tenir un juste milieu; par ex-
| emple, il y a des pretendus esprits forts,qui
(ne veulentpas qu’on fade la moindre at-
tention aux songes, d’autres aucontraire
' ont la foiblelse de s’en occuper sans celle &
| d’y aj outerune foiaveugle; ils ont tort sans
j doute & ies uns & les autres, Il faut bien se
| garder de discuter ici ces songes misterieux
dont les livres saintsfont mention: nous
ne les envisagerons ici, que comme des ef-
fets a demi-philiques, qui ont vraisem-
blablement toüjours des causes certaines,
mais le plus souvent inconnues. Les
medecins en tirent des prcsages trcs inte-
relsants & leurs pronostics n’etonnenr
point ceux qui connoissent la Philiologie.

Mais peut-on donner quelques justes
interpretations aux songes, & les regarder


com-
loading ...