Almanach de bonne fortune l'année ...: pour & par la loterie électorale palatine — 1772

Seite: 71
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanach_bonne_fortune1772/0076
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
* ) 7i C ^

comme des avis no&urnes que nous don-
nent les Silphes, les Genies, les Anges ou
quelques uns des autres esprits, dont nous;
sommes environnes? question interesTante!
& tres interelTante, a laquelle les demi-spa-
vans repondent precipitamment que non♦
Pour ceux qui n’ont pas Timprudence de
nier ce qu’ils ne comprennent pas, ils lus-
pendent leur jugement, ils examinent, ils
ressechilTent, &toutsurpris d’une infinite
d’evenements, que des songesavoientpre-
ditSjilsnespaventquedeciderJln’y a peut-
etrepersonne, quin’aiteprouve quelque
fois en Ta vie de ces especes de predidtions
nodhirnes, qui ont eu leur accomplilTe-
ment. Ceux qui pretendroient que tous
leurs songes dulTent etre accomplis, de-
vroient etre des prophetes, des Saints ou
des inspires. Fondes sür l’experience de
tant de faits,epars dans l’histoire de tous les
tems & de tous les pays, plulieurs soutien-
nent qu’ils Tont des avertilTements reels,
mais que tout depend de la maniere de les
Interpreter* Tels etoient jadis les oracles,
tels Tont aujourd’hui les enigmes, c’est-ä-
dire tres inutiles ä ceux qui n’en spaventpas

de-
loading ...