Almanach de bonne fortune l'année ...: pour & par la loterie électorale palatine — 1772

Seite: 107
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanach_bonne_fortune1772/0112
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
& ) IQ7 ( ff

de sa vie , & non seulement il ne lui
coute ni peine ni traveaux , mais il
conserve sans cesse Tesperance d’en
obtenir, par le meine mo/en, il le
depense avec profulion. AlTurenent
vous blames sa prodigalite , vous di-
jtes que ce ditfipateur n’a point de con-
duite; n’est-il pas vrai ? il n’est peut-
etrepas sür qu’il merite ce reproche; sus-
pendes votre jugement, car jamais il ne
faut condamner personno sans l’entendre.
Ce bon vivant vous dira que la poslellion
des biens n’est rien, s’ils ne procurent
aucun plaisir, & ä moins d’etre avare,
l’on ne desire les richesfes que pour en
faire usage; ä quoi sert un tas d’or, ou
un monceau de diamans, si Ton n’ose
y toucher ? Ton mourroit de faim, de
froid & de soif, avec tous les tresors de
rUnivers: ainsi donc, n’ayant debesoins,
que ceux aux quels rnon etat ordinaire
peut sufSre, lorsquil me survient, un
bonheur sur-abondant, ne voules vous
pas que j’en probte. Saches, censeur
cinique , que chaque fois que je gagne
a la loterie, je me procure plus de plai-
sir
loading ...