Almanach de bonne fortune l'année ...: pour & par la loterie électorale palatine — 1772

Seite: 129
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanach_bonne_fortune1772/0134
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
_% 1 129 ( jg 1

de toutes ses operations, tant d’agre-
mens & tous ces avantages, lui ont acqnit
un credit & un empressement general.
Tel etoit a-peu-pres, le discours du
compere Mathieu avec Zoyle en arrivant
che's Ninon de PEnclos, Comme tout le
monde connoisToit l’averlion de Zoyle
pour les loteries,chacun s’empreßa a lui de-
mander, quel avoit ete le succcs de sa con-
verlion : il avoua ingdnument que son
coup d’elsai n’avoit pas ete he'ureux, &
qu’ii n’etoit sorti qu’un seul nombre, des
quatre que portoit son billet,ainsi qu’ii n’a-
voit rien eu. Commentaves vous place vo-
tremise? demanda-t-on;— Zoyle, je Tai

Iplacc de la fa^on la plus avantageuse,c’est
ä-dire que j’ai mis un ecu sür un Quaderne
(ec. — Quelle avidite, lui dit Lucinde !
vous alles d’une extremite a l’autre: vous
pretendies donc deviner tous vos quatre
numeros ? il faut aüurement, ou compter
beaucoup sür la fortune, ouavoir des pres-
sentimens bien marques, pour sessatter de
reulTirpar laroute, qui, quoique pos-
lible, esfc precisement la plus difücile.
Ne regrettes vous pas bien votre ecu ?

je
loading ...