Almanach de bonne fortune l'année ...: pour & par la loterie électorale palatine — 1772

Seite: 130
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanach_bonne_fortune1772/0135
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
_fe ) I9Q C *_

je gage que cette perte vous degoutera
plus que jamals de toutes les loteries.
Comme on le raiiloit beaucoup sür sun
maiheur, & que TalTemblee ne parois-
loit pas disposee ä abandonner b-tot ce
badinage, il tourna fort bien la chose
& dit ä Lucinde: c’eb a vous, aimable
Dame, ä regretter cet ecu & non pas äj
moi, puisque c’eb precisement celui que
vous ave's perdu l’autre soir au Quadrille
avec moi, de fapon que c’eb a vos fraix;
que j’ai fait mon dpreuve. Je suis d’aibj
leurs bien excusable d’avoir hazarde cet'
argent sous Tesperance la plus etenduej
car je comptois qu’un ecu, qui venoit!
d’une aulb belle main que la votre, ne
pouvoit manqiier d’etre extrememens
heureux: J’y avois une b grande con-j
fiance, que tous les inbans qui se sont
pabes depuis que j’ai pris mon billet,
jusqu’au tirage, ont ete pour moi deli-
cieux. Je ne m’occupois que des agre-
mens, que devoient me procurer lesj
[bixante mille e'cus du Quaderne & des
moyens de placer avantageusement ceti
argent; ainsi vous voyes que je n’ai pas

paye
loading ...