Almanach de bonne fortune l'année ...: pour & par la loterie électorale palatine — 1772

Seite: 133
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanach_bonne_fortune1772/0138
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
% > £33 C <
inllant apres que Zoyle fut parti, Lu-
cinde sqcria: oh! mon Dieu, on ne lui
a pas dit que l’alTemblee eil demain ches
moi; ausTi-tot Yabbe Cottin s’offre a lui
courir apres, pour le lui dire: il sortrapi
dement & disparoit; mais voila qu’on en
tend tout ä coup un grand fracas dans l’e£
calier, c’etoit Mr. l’Abbe, qui s’etoitpre
cipite du hauten bas; tout le monde vole
a Ton secours; mais on le cherche inutile
ment, on ne trouva que les debris de 1 a ta
batiere de porcelaine, qu’il avoit ä la main
en partant, & qui s’etoit fracassee par les
de'gres; on regarda dans la rue, on l’ap-
pelle, mais comme il ne repondoit point,
l’on remonta tranquillement. A peine
e'toit-on dans la chambre, que l’Abbe
Cottin reparoit tout hors d’haleine, se fe
licitant, d’un air satisfait, d’avoir atteint
Zoijle... Mais ne vous etes vous point fait
de mal en tombant ?—point du toutjmais,
dit-il, j’ai perdu ♦... il faut que j’aye de la
lumierepour chercher ... — tous vos
soins Tont inutiies, mon pauvre Abbe, eile
eil en mille pieces,mais vous en trouveres a
Franckenthal qui Tont centfois plusbelles
M Sans
loading ...