Almanach de bonne fortune l'année ...: pour & par la loterie électorale palatine — 1772

Seite: 139
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/almanach_bonne_fortune1772/0144
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
__) 139 C

ployent, fontl’analise deleurpropre sub-
Isistance, jusqu’ä ce qa’ils soient reduits a la
plus assreuse misere. L* Alchimie de notre
loteriene coute ni tant d’argent, ni tanr de
peines: l’Or quel’on y retire se forme par
des chiffres: l’on ecrit des nombres sür un
petit papier & cette Operation produit w&
a.rgent. Cette transmutation de billets est
la verkable plerre philosophale: — l’on
entenditsonner,. ♦. ah! voiciZoyle,oui,
cestluijvends donc, arrives; nous sommes
dansune impatience extreme, lni disoit-
'on: — je ne manque jamais a ma parole,
jdit Zoyle, voyes la pendule, nous ne nous
sommes jamais rassembles li- tot. — Fort
pien,tresbien,ditprecipitammentAttci«^;
point d’excuses, n’entronspas encore dans
jdes discours etrangers, venons au fait . ..
oui, Madame, dit-il, j’ai promis de vous
jannoncer un moyen, par le quel vous
pourres tous jouer a la loterie Eleciorale
jPalatine & continuer chaque tirage, sans
qu’il vous en coute quelque chose: vous
avestrop debon sens,&les uns&les aut res,
pour attendre que par magie ou par sorti-
ldge, je veuille sorcer les colledteurs a
vous donner des billets sans argent, ou fai-
1 re
loading ...