Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 114
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0220
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
ii4

E. AMÉLINEAU.

eneA Mmpo HTe niepq>ei 5en ^-otthott a ni^AiMcou1 eTTATVHOTrr enipo ne.w
uoeoc mei2^co7v.OH2 touj e&oTV. 2s_e maujc «(ùT6K HTeTeuoioTri eftoTv MMAUApioc3
q>a tkioott eîio?v.2£_e a OTrceepTep t\goti 3eu n2s_mep>euciOTe.w4 eneq^piooTr.
eujion fs.quj0.ucp neoTTUOTr aihmm\ TeutiAMAUje5 h au tvrettujTeAU enAïAiA au
2s_e OT2^e eujTeMKOTTeu6 2£.e etiA.Tr eporreu. (rh) OTrog Sen n2s_iuevpoTrco:>Te.m.
euAi U2s.e moTrnfit atti e&oTV. epe ottou omi gon.7V.cm utotott ne.u. omi chc|>i uejw.
OMi Tvoc^n h&m. oau u.e7V.eîiiH iiew noTrueoiOAU ATruje uioott enujcoi e2s_eu ni2s_e-
ueqxop ure niepcpei egi coui epou. OTrog ne2î-COOTr HAq 2s_e neoiv ne MARApioc"
nipe.vv. trcùott nuAuonpAtwv.a ctauj muaima euoTTAUj ott. a neuuoTr^" uuu cta-
mou eneu.uoeq^ e^OTru epou peu si eftoTY £Apon ott ne neKOcoÊ. neMAU. Aqep ottco
tv2s.eq>n coottaÎi ne2£_Aq ucoott 2s_e ic2s_e mmou pcok uthi neAvcoTeu te ott neTeuoco&
new. niujHpi trre ni^picTiAUoe epeTenujcoT mmcoott uuiei^ooTvon.8 h-ocoott 2s.e
ATrep ottco ness-cooTr 2s_e OTTMe^MHi ah Te. ne2£_e q>H eevoTAÊi ucoott 2s_e ic2s.e

m. mou ^AT HT ai CiSOTTH HTAMOTrUJT MHiepqJeï. u^coott ne2£_c00tt UAq 2£_€

irai pas que je ne sois entré.» Il entra du côté de la porte du temple : à l'instant
le démon qui était élevé au-dessus de la porte avec l'idole Kothos s'écria : «Venez,
chassez ce Macaire de Tkôou, car en entendant sa voix un tremblement nous a
saisis; s'il reste une autre heure en ce lieu, nous nous en irons pour ne plus venir
ici et ne plus retourner vous voir.»9 Et lorsque les prêtres entendirent ces paroles,
ils sortirent tenant des armes à la main, des épées, des lances, des haches, et
aussi avec leurs femmes ils montèrent sur le toit du temple pour nous lapider;
et ils dirent à Macaire : «Tu es Macaire de Tkôou, le malfaiteur : pourquoi es-
tu venu en ce lieu?10 Notre dieu vient de nous informer de ta haine contre nous."
Qu'as-tu à faire avec nous?» — Le saint répondit, il dit : «Puisque je n'ai rien
à faire avec vous, qu'avez - vous à faire avec les enfants des chrétiens que vous
égorgez à vos idoles?» — Mais ceux-ci répondirent en disant : «Ce n'est pas
vrai.» — Le saint leur dit : «Puisqu'il n'en est pas ainsi, laissez-moi entrer afin
que je voie le temple.» — Mais eux lui dirent : «Viens;» mais les deux prêtres

i. Cod. «ic^ejucon. — 2. Cod. mic^.w<v.oii. — 3. Cod. m.m.<ik&pi. — 4. Une ligne a été effacée ici à
dessein. — 5. Cod. neuMa.uje. — 6. Cod. eujxeMiiOTT. — 7. Cod. M.&n&pi. — 8. Cod. nni2^<oAon. •—
g. Mot-à-mot : et de ne plus m'en retourner pour vous voir. — 10. Mot-à-mot : Tu es venu en ce
lieu désirant quoi? — 11. Mot-à-mot : notre Dieu cesse de nous annoncer.
loading ...