Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 133
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0239
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
MONUMENTS, ETC.

133

eeo2sj3cioc. ^ oTrevepeTVoe HTe noc oironpq eneacoT K7rpi7V.7\.oc 2£.e Mnepuje ndkiv
e£o7m 3eu TôkimrA.h pocon' epe q>pôvu au\j2s_^2s_i htc c^hottt eTèapeiucou-
eucd>.2î.j uecTopioc. &.7rujd>.HqoTq 2^.e e&oTV. ay^ujc nes.jv e£oTrn HTeucMoir enoirpo
ottoo ô*.piR(o7V.tp€in3 .un^ipeai €ujt€a\.thuj ep?v.i ujô». enep ottoo ni&upeTv.oc uje
n^q eftoTV o^poq. ottoo evirrdwMe noTrpo eefte ni^p^ienicuonoc ô^qi e&o?V 5cn
•^■noAic 3&2S_(x)q ^qepdwcne^eeedvi * Hneq2£_i2£_ new nmeenicuonoc e«me.uè<q.
umomcouoc ss^e «Te iiecropioc e^ircpcoTOTr5 ottoo muots-ujottcoho e&o?v enTHpq
eqrioTvic. tiôwIOot 2^e ïi^ttottcoiut Av.Moq ne uj^Teqi eq>pob .unindkTV.^Tiort «eoq
cs^e Hô>.q22.co mmoc ne 2s_e ^ ninties. irre q>^- him. epoi eq- (fol. 143 £©) 24.00 auvioc
2£.e ccomc" enujcoi eT^ipeuicon8 ottoo d>nd>.Tr 2s_e ott tictc^hottt epoc ô^qn^Tr eni-
cTp&Tcop eqc^hottt 2i.e q>ô,i ne necTopioc niôai:x.pe>ai^THc.9 Seii q^oimoTS- ^
neuorr 001 epôvTq ottoo AineqMouji. ne2£_e10 noTrpo n^q 2£_e .uouji tvrettuje neai
e3oTm enin^Aô^Tio» 2s_e epe nm n^MeTOTpo epenroTTMem11 neKcwoTr. e^na. îmu-
Tcop 2s.e niô.p^iMôvii2s^piTKc ïiTe Tôv&ettHHci neM. ôw&Êiev 2s^?v.Aid/noc ii^tt q^po
endviwT ne eepequje ne^q e£oTm eninô>.?V.e<Tion. ueoq 2s.e ^qcopu eq2s_co aymoc

Dieu, Théodose. Un ange du Seigneur apparut à mon père Cyrille afin qu'il ne
passât pas par cette porte tant que le nom de l'ennemi de Dieu serait écrit sur
cette statue, c'est-à-dire Nestorios : «Si on le fait disparaître, entre, bénis le roi
et empêche qu'on donne jamais ce nom à personne.» Et l'ange le quitta. On
informa le roi de (l'arrivée de) l'archevêque, il sortit de la ville (pour aller) au-
devant de lui, il lui baisa la main ainsi que les éveques qui l'accompagnaient.12
Mais les partisans de Nestorios s'enfuirent, ils ne se montrèrent pas dans toute
la ville. Quant à mon père, on l'adorait jusqu'à ce qu'il fût arrivé à la porte du
palais. Il disait : «L'esprit de Dieu m'a ému, disant : regarde en haut cette
colonne et vois ce qu'il y a d'inscrit dessus»; et il vit le général et ce qui
était écrit : voici Nestorios l'Andragatès. En ce moment mon père se tint de-
bout et il ne marcha pas. Le roi lui dit : «Marche, entrons dans le palais, car
la maison royale désire ta bénédiction.» Apa Victor, l'archimandrite de Taben-
nesi et l'abbé Dalmace priaient mon père d'entrer dans le palais; mais lui jura,

1. Cod. ooctoii. — 2. Cod. £Tù.ioiu6)u. — 3. Cod. ^piiitoA-s-in. — 4. Cod. j^ep^cne^ec^e. —
5. Cod. «>.u-<ptoou-. — 6. Cod. uj&.Teqçppo. Les deux lettres se ont été ajoutées au-dessus de la ligne.
— 7. Cod. «^ûmc. — 8. Cod. ÊTcuoiiKori. — 9. Cod. nio.n^pe«.K.ev.thc. — 10. Cod. AvneqAvojyi stc
îieace uoTrpo. — 11. Cod. epcni-©irAv.in.. — 12. Mot-à-mot : qui étaient avec lui.
loading ...