Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 140
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0246
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
140

E. AiMÉLINEAU.

eRC^2sli MMOll ti€T5ttOT MMOH AineK^l^ HCto2£.h HHieiUCROÏlOC eepOT5"Ces.2£_i jw.h

ueoiv a\.Me\7revTH eenes.^- ecouj nes.n enines.0^-. es/rep otco ti2s.e Hienicuonoc ne2s_oooir
2te <q>h erepe ss^iocuopoc 2slco MMoq Mion neTenss-Oo1 mmoc] eesiiep 2s_iocHopoc
tiA.es.c nes.h mh THpoir eTeq2s_co mmcoot oesH Aiee.uHi ne avmoh p\i He\2£_Hi h£htot5\
evHa.pes.ufs.THc2 2s_e q>h eTes.nep ujopn Hces2s_i epoq ne OTgevipeTiuoc3 ne mhschott
eTeAiAiesir esqcoTVi HHic^èsi htc moeupeTi- (oh) roc+ es.qTHiT07T .unoirpo eqrx.10
mavoc £en OTnes,ppHcies. 2s_e cimhtci ' trre 2s.iocRopoc uje nevq efto?V;£eH6 tchmh^
TenHes.ujOT$-coHO eftoA es.n mktomoc nTVeioH HinesTpies.p^Hc. eujcoH 2s_e neaLcoo-y
expenjeui q>e\i uje ne^q e&o?V.;5eH tchaih^ ^çnevipi h£Ook mken eTeonesH. ^Hcry 2£_e
Mespenje Hes.q htc niemcjionoc HTe HieHH?V.Hcies. c£esi ecupexqioc ottoo^ HTenepes.-
nes^copem". otoo Menences. «peHuje nesH eTreepne'A.eTeiH8 eepeni e£oim MMes.Trev-

t€H OTOO T6HHes.Tes.M0h CHipH^ eTCHJC. OTOO esHepesHes^tOpeiH^ AUlieOOOIT 6T€-
MM.&.T.

lUMdk.iHOTT'^ 2s_e HïUHTexc esqoATen e£oiTH eneqHi H6M 7\.OTrKe\c HjHpecCnrTepoc.
HioesipeTïuoc10 2v.e o^coott esiruje hcoott enmesTV.esTioH MeMences. epeni e&o?V.. niMes.1-

et personne ne t'interroge : tu ne laisses pas les autres évêques parler; est-ce que
toi seul tu nous régleras la foi?» — Les évêques répondirent, ils dirent : «Ce que
Dioscore a dit, nous le disons, nous faisons de Dioscore notre langue : tout ce
qu'il dit n'est-il pas la vérité? il n'y a nulle souillure en cela.» Andragatès, celui
dont nous avons parlé plus haut, était hérétique en ce temps-là, il prit les livres
des hérétiques, il les donna au roi, disant avec franchise : «Si Dioscore ne s'en
va pas du milieu de nous, nous ne pourrons pas faire connaître le tome de Léon
le patriarche; mais si, dirent-ils, il s'en va du milieu de nous, tu feras tout ce qu'il
te plaira (de faire). Mais qu'il s'en aille maintenant, afin que les évêques des
églises écrivent leur souscription et s'en retournent. Et lorsque nous nous en
serons allés, commande que nous rentrions seuls, et nous te dirons la manière
dont il faut (s'y prendre).» — Et nous nous retirâmes ce jour-là.

Mais le pieux Nicétas nous amena dans sa maison ainsi que le prêtre Lucas;
mais (quant) aux hérétiques, ils entrèrent au palais lorsque nous fûmes sortis.

I. Cod. neT2£.co (sic). — 2. Cod. isn:à_p(Mi^THC. — 3. Cod. ou-^epeTinoc. — 4. Cod. iiiçepeTiROC.
— 5. Cod. im.h-\. — 6. Cod. t-&o\ ivreitMK'^ (sic). — 7. Cod. ^ni^topni. — 8. Cod. a.irepKeA.eTm,
ce qui ne peut se comprendre. J'ai corrigé par le subjonctif. — 9. Cod. *.iiepi\His;x;copirt. — 10. Cod.

rlOCpCTIHOC.
loading ...