Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 157
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0263
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
MONUMENTS, ETC.

i57

Mixeucouj av.tii2s_ooav cd^pm oiro£ HTeueMi enei\M07r. niAi pojAu ene£ ô^qc^^i Miieq-
ojuj MT1124.wm fs.u'^ ujcouj HTeuM€T^e7VAo. otto^ ne2s_e i\i&epe2^es.pioc' .wmeiiicï\o-
noc 2s.e o.piginioupdwqiem2 Auiepep ce^&oTV. tmeTecniHi. necooT 2^e £eu ïi2s_mepoir-
ep ^irepcrynocp^cpem. à.quoTq 2s.e e^Tiè*. .u^uevpioc3 tt2s_e ni- (fol. 1 58 qe)

&epe2s^pioc ' ne:x.&q rtdoq 2s_e ô^pigTSTioupè^em5 oioh. ne2s_e es.nis. Jw.&.ïi^piocr>
»;\q 2s_e ^oTVcoc poo noirgimocpevcpH Te eTeKCThoir mmoi epoc eepiepgimo-
i?p^q>em7 epoc. une q>ôa ujooïii ttT6vepcvYïiopp^q>eius ht^ujooïii Mcppu^- miiTek-
hcootti hôvT€mi cyog nôkTi\ôw'^. ceppioe 2s.€ m&epess^pioc'1 Ti€2£_evq ne^q 2s_e e».
neviMHuj neniciicmoc ^ttcau eTi^itjopoc 2£_e cpcs. niiieà. ne dvirepoirnopp^qiem10
ô,2s_enu £otjS€t. ne2s_e ôoi^ Me^i^pioc12 ttd>.q 2te ^ue^oiXT neM moirn& UTe
fce^'iV ôvAAô. 'fn^oiiT ««m h7V.iô^c eefte ott ^con mmoi tieM HH eTevir^to nccooir
H^MeeMm. nevi 2s^e Sen ixss.mepeqcoe.u.o'y ït2s_e iiï&epe2s^s.pioc13 ^q-rocmq 5en
OTTHiuj'f neM&cm e^qq^ ttcnruje iicp^T eopm £en iieqôvttôaMies.iou'1 oiro«> e^qoei
^qAvoir 3en ^OTmoTT. evnujtoTVe^ eoTmiiy^ nceomoTrqi eôvqujcouj efeoTVjJeu neq-

auparavant n'as-tu pas lu l'écrit et pris connaissance de ta mort? quel est l'homme
qui a jamais signé sans lire l'écrit? tu as souillé ta vieillesse.» — Et le vérédaire
dit aux éveques : «Souscrivez, ne vous écartez pas de ma volonté.» Mais eux,
dans leur crainte, ils souscrivirent. Le vérédaire se tourna vers apa Macaire, il
lui dit : «Souscris aussi toi.» Apa Macaire lui dit : «Parfaitement! ce n'est pas
une souscription que tu me demandes de souscrire : à Dieu ne plaise que je
souscrive pour être comme les animaux ignorants et sans esprit!» — Mais Ser-
gios le vérédaire lui dit : «Est-ce que cette foule d'éveques ne savent pas que
cette définition est celle de Nicée, et ils Font souscrite sans examen.» — Apa
Macaire lui dit : «Je ne me compte pas parmi les prêtres de Baal; mais je me
range du côté d'Élie : pourquoi me rangerais-je avec ceux qui ont abandonné
la vérité? je me range avec ceux qui se tiennent fermes dans la vérité.» Lorsque
le vérédaire entendit ces paroles, il se leva dans une grande colère, il lui donna
un coup de pied dans les parties viriles; Macaire tomba, il mourut sur l'heure.

1. Cod. nificpeTô>pioc. — 2. Cod. jMs-epçrnoppc^Mii. — 3. Cod. Avà.ne>>pi. —■ 4. Cod. niÊepeT*.-
pioc. — 5. Cod. «kpiçvtrnoirpA^>in. — 6. Cod. «vues. M.&K&pi. — 7. Cod. epç-rnoupc>.'Y>iii. — 8. Cod.

Cod. niÊcpeT*.pioc. — 10. Cod. ivrepo-rnoepô-^iu. — II. Cod. *.3cu :
orthographe sahidique. — 12. Cod. .w.a,K.evpi. — 13. Cod. iiificpeT^pioc. — 14. Cod. neq*>na,piieott.
loading ...