Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 169
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0275
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
MONUMENTS, ETC.

1 69

AV^v^ UinevUTOUpesTOOp. MU AinenOOI epes.T€h eOTTAlHUJ ttpCûAU eTTH^MOTT UT€u-

ue%Tr epoooTr £en ni^TVityic ctott^k h£htott. mh TeTennesTP esu e^niuj^ neuiescnu

€THOO^- epCOOTT HfJH UIOOIieM eT^H £en UOTTgO ilCA*. UOTrftesTV. CpMH MH rtesl

esu ne eenes.ujoom mmoii ocoh MnitiMT epe TesnestMm a^aiott h&i e£pui e2£_cùn
Ain . . . .' eTe neM .... e^iues/r €otfmhuj npwAii eiroTroouje (?) (fol. 214 3) e-ynuoT
evujmi utotott nnipooAU eTKor^ epoooTr 2£.e esuj nnesTr ne qiesi eefee 2s_e es. q>^-
OTrd.oces.gni av^ottooihi nni&exTV.2 esqepevnex^oopein.3 gesu ue^çoooTrm etruH2<l e&oTV.
0122-en noTMes nenuoT eTrnooiAu enesices. hcm q>exi ee&e nigo eTujefei hottt eTOTrues.Tr
epwoTr n€M too"^ McpMOTr €Tesc;ioonT epoooTT eTTMeTri 2î_e cenesq>ooT utotott nme-
gOTrcjes. eTevTri ucooott es.7V.7V.es. cenesujqxoT utotott esu eT&e ate es tott2sloa\. oooTv
utotott ottoo nespe TOTrvjTTr^h qi esgoAV cesces niften. le TennesTr es» enemo-^ »?m
nencnHOTT neM nenujqiHp esTrujesni eTrnesMOT uceoTroouj e\n uTOTruje hcoott utott-
^es. ne^imiu^ noTcomi ucwott eujcon esTrujesnnes.Tr enesi peiRCûii* TnpoTr eTruje-
êhhottt ujevTrujôopTep n^otthott 00 hcav (sic) nesi go mmotti neAi neugo u2s.pes.noon
neM nes.ioo ngexTVHT neM nesigo eTuje&iHOTTT (h) 5en ^ottuott ujespe neq&esTV. pnu

n'arrivent en présence de Dieu, le créateur de toutes choses. Est-ce que vous
n'avez assisté aux derniers moments d'un (grand) nombre d'hommes?5 ne les
avez-vous pas vus dans les afflictions où ils se trouvaient? n'avez-vous pas vu
la grande nécessité qui les environnait, la tristesse qui était sur leur visage, et
leurs yeux qui pleuraient? Cela ne nous arrivera-t-il pas à nous aussi? à l'heure

où la nécessité de la mort arrivera sur nous.....J'ai vu une foule d'hommes

s'éteignant (?), couchés, demandant à ceux qui les entouraient quelle heure il
était; car le Seigneur a commandé à la lumière des yeux et elle s'est retirée.
D'autres étaient couchés sur des lits, se tournant de côté et d'autre à cause des
visages variés qu'ils voyaient et de la crainte de la mort qui approchait, pen-
sant qu'ils allaient fuir les richesses qu'ils avaient cherchées, mais ne les fuyant
pas parce que leur force les a quittés; et leur âme de tout côté gémit. Et n'avons-
nous pas vu nos pères, et nos frères, et nos compagnons, lorsqu'ils sont arrivés
à l'heure de la mort?6 ils ne voulaient pas s'en aller et laisser derrière eux cette

i. L'écriture a disparu sous une petite tache de chaux. — 2. On a ajouté ce mot à la fin de la ligne
à l'encre rouge. — 3. Cod. «.^epesn^xtopm. — 4. Cod. erusiçjRton. — 5. Mot-à-mot : ne vous êtes-

vous pas tenus près d'hommes nombreux allant mourir. — 6. Mot-à-mot : sur le point de mourir.

22
loading ...