Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 171
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0277
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
MONUMENTS, ETC.

171

iui\cs.oi HTeqSlTq htotr H2£_e qiq- £^ ncco^- utc nei\nofiii. o&pes. ^ïvo&auo uott-
22.coM ncouj enm m§>*\ utç qiH eôOTT^Êi çt^kc^ôw! Auieqep q>.ueTTi hcm neq£ici
«Teq5i omot egpm e2s_coi\ u&opeit qj^- HTeqndki neui nTuje&ico Mniïieenôaieq
eTôwiiôwiq oi2£_en ïiiuevcn eujcon ^uspi .uqiea 1e noc h&ujouk epoq &en oirpej-
pHHH. eo&e ott hô^chhott epe TetiemeTTMem1 emeirxi^i «Te mçmiu epeTencoTU
.uauoott £eu ottSi u2s_ottc eq2î_co c&p m.uoc H22_e noc 2s_e imeiiepeni«-5'A\.em2 eoAi
neicvoc3 htc neuujq>Hp (i) eqep ujopn4 ne.u.1 H2î_e noc 2s_e q>h epe tii&ôu\. nevs*
epoq ujd^pe ïiioht epeTiieT5\uem5 epoq £en n2î_inepe nmoHiipoc HpcoMi ne^-y
enHi Avq>H eTâfvooTrcoq eqMep «di^eon epe Teqiioi .ueo Hii^pnoc uj^qepem^TT-
Mem6 eo"A.ov THpo-y ottoo uj^qep hotc mftett .UTiie^copp THpq ottoo HTeqoi ujô.t-
ce neqHi HTeqeuq neftinti £eii ottotthott hottcot. ^nes.Tr epcoTen co n^ujHpi mm(k-
piT 2s.e nievPPeTV-oc nTe Tq>e ^TrepenieTrAieïH" ^ttoitott e&o?V. ottoo MïroTrq- ^co
epcooTT. Mdaye ncoTen co ti^ujHpi e&oTV. oô. mpcoMi npeqA^ott^- h€m «ipequjmi
neM mpeq^xi^ otthott 2î_e nea ne Hieptwmc «Te ni2s.i&£io?V.oc ottoo q>M^ tiep ocofe

fait d'utile sur la terre afin que Dieu le prenne de toi comme rachat de tes
péchés? as-tu fait (faire) un livre pour lire dans la maison de Dieu afin qu'on y
lise (la vie) du saint que tu as écrite pour (faire durer) le souvenir de ses souf-
frances,8 afin qu'il te rende grâces près de Dieu qui aura pitié de toi en échange
du bien que tu auras fait sur terre? Si tu as fait cela, le Seigneur te recevra en
paix. Pourquoi, mes frères, convoitez-vous les biens des pauvres, les prenez-
vous avec violence? car le Seigneur a dit : «Ne convoite rien de ton prochain.»
Le Seigneur savait le premier que le cœur convoite ce que l'œil voit. Lorsque
l'homme méchant voit la maison de son prochain remplie de biens, son grenier
rempli de fruits (de la terre), il désire les prendre tous, et, durant toute la nuit, il
dresse toute sorte d'embûches afin de percer sa maison pour le rendre pauvre en
une seule heure. Prenez garde à vous, mes enfants bien-aimés, car les anges du
ciel ont convoité, ils sont tombés et on les a traités sans indulgence. Marchez, ô mes
enfants, hors de la voie des incantateurs, des pythons, des faiseurs de prestiges, car
ce sont des ouvriers du diable et la cause9 de toutes sortes d"iniquités. La sainte

1. Cod. Tenem^ir^in. — 2. Cod. nncRcpçni«TMin. — 3. Cod. ni^oc. — 4. Cod. qepujopn. —
5. Cod. epeni«TMiit. — 6. Cod. uj&.qcpeni«T5-Miii. — 7. Cod. i-s-epem-êTAm. — 8. Mot-ù-mot : que
tu as écrit pour son souvenir et ses souffrances. — 9. Mot - à - mot : et le lieu de faire toutes sortes
d'iniquités.

22*
loading ...