Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 183
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0289
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
MONUMENTS, ETC.

i83

ht n7V.oi5Mio2s_i neMtJ) ncd.ee- (rt) pi MpevT ^qetiois* eâoTii uje\poi enTonoc Mmes.-
oioc eeo2s.copoc ecj2s.to mmoc nm 2s_e "^po epon (o nesiorr mexp^ienicRonoc
G\ Mnes.i7Vo"!n\02s_i ncMOT «tôt ïvreuujonq n2s.c0M e£07rn e^eunTVHcies. 3es. noT2s.esi
ttTexTesTVesmcopoc' Mtyir^h. oto<> nesipn^- es.io7V.ot htotcj. ^ep Meepe ntùTen MneM-
eo Mqv^- ses. otoh niften e-rcooTeM epoi Mtpooir 2s.e Mni^çes g?Vi iitot 3en cppn^2
THpq eTesqirmq khi 5en mepooir eTeMMesir ujesn^rniq nniopescpe-yc 3es 2s.com
enm Mcp^- oirop esiponpen €Totott h nippesrpeirc ei2s_io mmoc ïicoott 2s_e cs.pi
^escôvHH nTeTencjSesi nndwi2s.coM 5en otttcs^h ee&e 2s.e om^'Tr^n esci e&oTV.-
Sen ccoMôw esc^ Mnecujen 3ici THpc3 5es 2s_com ntouj enm Mq>q\ ?V.omon «h eTeTen-
tt£suj2s_eM 2S.0M Hc^nToiT er£.h 5en ■^■noTV.ic neMCOTen ^nesSlTOTT piTen ennoir
(fol. 224 k^) nTesTHiTOTr eniMCOJT €T^q2s_oc hhi eiTes4 eujcon esiujon uje nm
neTennpjMes (porren ne nTeTen-rniTOTT e3oim enTonoc MnjdstMoc eeo2vcopoc
njcTpôkTH?V.ôkTHc nTe nenoc me n^c. ovop nesipH^ 3en n2s_cou nt* neoooT es
cicmmoc mcioirp 1 e&o7Vj£en ctOMex esqpcoTV. ujes q>n eTesqMenpïTcj n^çc epe neq-
cmott ujconi neMesn esMHn.5

de côté trois cents pièces d'or et cinq cents deniers d'argent; il me les envoya
dans le monastère du saint Théodore, me disant : «Je t'en prie, mon père
l'archevêque, prends ces bénites pièces d'or de ma main, achète un livre à
l'église pour le salut de ma pauvre âme.» — Et ainsi je les pris de sa main. Je
vous certifie, en présence de Dieu et de quiconque m'écoute aujourd'hui, que
je n'ai rien pris de tout ce qu'il me donna en ce jour sinon pour le donner0 aux
écrivains comme prix d'un livre pour la maison de Dieu. Et je commandai aux
écrivains, disant : «Faites-moi la charité d'écrire ces livres avec promptitude, à
cause d'une âme qui a quitté le corps; elle a donné tous ses labeurs pour des
livres pour la maison de Dieu. Du reste quant à ceux que vous pourrez écrire,
pendant que je suis dans la ville avec vous, je les prendrai de vos mains, afin de
les donner ainsi qu'il m'a dit; si je suis parti, que telle soit votre décision à vous,
donnez-les au monastère du saint Théodore, le stratélate de notre Seigneur Jésus
le Christ.» — Et ainsi au bout de trois jours Sisinnios l'eunuque sortit du corps, il
alla vers celui qu'il avait aimé, le Christ; que sa bénédiction soit avec nous. Amen.

1. Cod. uTATfsAeiuopoc. — 2. Cod. aen c\>pn (sic) THpq. — 3. Cod. Tiipc (sic). — 4. Cod. it<\. —
5. A la marge couj. — 6. Mot-à-mot : jusqu'à ce que l'eusse donné.
loading ...