Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 184
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0290
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
184

E. AMÉLINEAU.

eneqpevc^ 2^e *v noirpo ovô.£Cdk<mi e^penuje «mi e^noAic eqiecoc oiroç>
ôwnepivôweô.ipeiu1 -ujiiôvceîiHc necropioc nig^ipeTiuoc ct(7èw^eM MniAves. ct-
eAiM^ï OTrop evneMi 2s_e oTTOiKonoMiô. HTe ne eTôvCôwMom2 mmoii âen Roott-
ct^utiuothoAic3 eefte cicmmoc nicicyp. oTrop 5en n2s_mepenTcvgo Mnmèio|
ep&Tq e&o7V.piTen nenoc ihc n^çc 0. noirpo [XL^n eftoTV £en OTr^eipunio eqpdoyi
HeMô^n wioR hcm doies. ftiRTiop neM es.Ttô. ujenery^ inôvq^iMôvrt2^piTHc (rh)
rcm mveceni RHienicRonoc THpoTF ee.uouji ne.wdai. oirog nôwipH^ e^q^çe*. meni-

croroc THpOTT rtT€ T^COpôv H^HAII eftoTV. eepOTTdk?V.HI 6ri2sloi hc6mouji £>&2£_(OH
C^pHI e^HMI &.hor 2s.€ gCO ItfM CpH CeOTT^Êl ôwRôw UjertOTr^ RCAl Ô^TIÔ. ÊlIRTOSp

ôwttoeMci eq>ev£cnr 2s_e HTend/A-Hi eoTT2s.oi HTe X.hau ueM nenepHOTT.

ô^cujcom 2^e ennnoTF5 eftoTVjSen RConcTfc.HTmo'ynoTV.JC6 enes.pe otfmhuj nopeo-
2s.o^oc Mouji eftoTV. ne-ue^n ne eTTTq>o AUAon e&o?V €7r<7i S'A*, mmor cttcTi Mneu-
cm.ou\ ô>.noR 2^e RTrpi7V?V.oc cimouji nejw. ô^nôw fenvrcop 2s.e ennes.u}e Hô^n? eni2s_oi
q>n eeoTTôvfe 2^e ds.nes. ujenoTS"^ en^qMOuji ne gi cpes.oT mmoh epe miuig^ nTe
^no?V.ic cfi cmot e&o?V.£iTOTq e-ycoTVi MMoq e£oim enoimi equjTVnA hjSrtotf.

Le lendemain le roi (nous) ordonna de nous rendre à la ville d'Ephèse, et
nous excommuniâmes l'impie Nestorios, l'hérétique, l'impur, en ce lieu-là. Et
nous sûmes que c'était un dessein de Dieu qui nous avait conduits à Constan-
tinople à cause de Sisinnios l'eunuque. Et lorsque nous eûmes confirmé la foi
par notre Seigneur Jésus le Christ, le roi nous congédia en paix se réjouissant
avec nous, moi et apa Victor et apa Schnoudi et tous les autres évêques qui nous
accompagnaient. Et ainsi il congédia les éveques du pays d'Égypte pour qu'ils
s'embarquassent et marchassent avant nous vers l'Egypte. Et moi, avec apa
Schnoudi et apa Victor, nous restâmes en arrière afin de monter sur une barque
d'Egypte les uns avec les autres.

Et il arriva lorsque nous sortions de Constantinople qu'une grande foule d'or-
thodoxes nous suivit pour nous dire adieu, nous comblant d'attentions, recevant
notre bénédiction. Moi, Cyrille, je marchais avec apa Victor pour m'embarquer;
mais le saint apa Schnoudi marchait derrière nous, les grands de la ville rece-
vaient la bénédiction de sa main, le faisant entrer dans leurs maisons pour y prier.

1. Cod. eutepna.^epm. — 2. Cod. neT&c&AOïu. — 3. Cod. eRWCTevn.TmoTrno2V.ic. — 4. Cod. ou-çjpmiH.
— 5. Cod. ittiHOTr. — 6. Cod. cRtiiCTcnTinoTrnoAic. — 7. Cod. îmevujc n^n.
loading ...